Congrès de l’UNPC: les journalistes congolais appelés à revaloriser leur métier

Des journalistes, lors des élections du comité de l’UNPC en 2008, au studio Maman Angebi à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les journalistes congolais sont invités à se remettre en question pour restituer à la profession ses lettres de noblesse ternies par des «moutons noirs». L’interpellation a été faite par tous les intervenants à l’ouverture des travaux du 8e congrès de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) samedi 19 juillet à Kinshasa. Congrès essentiellement électif, il consistera durant trois jours, notamment en la requalification de l’UNPC, renouvellement de ses structures et du mandat de ses dirigeants.

Selon le président sortant de l’UNPC, M. Momat, les congressistes devront confier les rênes de ce syndicat aux nouveaux dirigeants, passer en revue tous les problèmes inhérents à la profession dans un esprit confraternel.

La régulation n’a aucun sens sans l’autorégulation de la presse, a estimé pour sa part le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC), Jean-Bosco Bahala. Le moment est venu de faire un état des lieux de la profession afin de bien envisager l’avenir.

Jean-Bosco Bahala a plaidé pour une vie décente en faveur des professionnels des médias et pour le respect des textes réglementaires qui régissent le métier. Il a rappelé aux journalistes trois défis majeurs et des solutions attendues du congrès: assainir le secteur, le viabiliser et dépénaliser les délits de presse.

A ce sujet, le ministre des Médias, Lambert Mende qui a ouvert les travaux, a fait savoir que la dépénalisation des délits de presse ne devait pas exempter  les journalistes de répondre de leurs actes devant les tribunaux.

Pour lui, il convient de mener des réflexions approfondies sur la profession et d’y remédier. «Qui est journaliste et qui ne l’est pas ? Quelle est la place du photographe dans la presse? », s’interroge-t-il, disant attendre du congrès des réponses adéquates.

Lambert Mende a par ailleurs recommandé à l’UNPC de se transformer en «Ordre national des journalistes», à l’instar de l’Ordre national des avocats.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner