Nord-Kivu: échauffourées entre policiers et creuseurs artisanaux, 7 morts

Police congolaise.

Des échauffourées entre la police des mines et des creuseurs artisanaux ont fait samedi 19 juillet au moins 7 morts et une dizaine des blessés par balles dans le site minier de Rubaya à Masisi (Nord-Kivu). Des sources locales qui livrent cette information indiquent que ces accrochages ont été causés par la mort d’un responsable de l’association des creuseurs artisanaux.

Ces sources rapportent que ce responsable de l’association des creuseurs artisanaux est mort samedi vers 3 heures du matin dans un cachot de la police. Il aurait été tué après avoir tenté de s’enfuir.

Furieux, les creuseurs ont ensuite brûlé le bureau de la police, confie un habitant.

Il s’en serait alors suivi une bagarre au cours de laquelle des creuseurs ont réussi à ravir quelques armes aux policiers. Un échange de tirs aurait alors éclaté.

Des sources locales parlent d’au moins sept morts, dont un policier, et dix-sept blessé, dont deux femmes. Les blessés sont soignés à l’hôpital de Rubaya.

Les mêmes sources indiquent que les militaires basés dans ce secteur seraient intervenus pour remettre de l’ordre.

L’administrateur assistant du territoire de Masisi confirme ces incidents mais il évoque un bilan quatre morts, tous des civils, et quelques blessés. Il affirme que le calme est revenu à Rubaya et annonce l’ouverture d’une enquête.

Sur le site minier, les activités sont encore suspendues.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner