Equateur: la société civile appelle à la reprise des activités à l’Assemblée provinciale

Siège de l’Assamblée provinciale de la province d’Equateur.

La société civile de l’Equateur (Socipeq) plaide pour la reprise des travaux à l’Assemblée provinciale de cette province suspendus depuis trois mois par le gouvernement de la République. Au cours d’une conférence de presse mardi 22 juillet à Mbandaka, chef-lieu de province, le coordonnateur de cette structure, Fabien Mungunza, a estimé que la levée de cette mesure permettra une gouvernance équilibrée.

M. Mungunza a en outre invité le chef de l’Etat à doter, à travers une ordonnance, plus de compétence au gouverneur intérimaire, Sébastien Impeto, afin de lui permettre de bien gérer la province en l’absence de son titulaire, absent pour raison médicale.

«Nous recommandons la responsabilisation totale du gouverneur de province intérimaire pour lui permettre de poser tous les actes relevant de la compétence du gouverneur jusqu’au retour effectif de celui-ci, la suppression des commissariats provinciaux car n’ayant aucune valeur ajoutée dans l’efficacité du gouvernement», a-t-il expliqué.

Le coordonnateur de la Socipeq a enfin souhaité que les cabinets politiques des gouverneur et vice-gouverneur de l’Equateur, jugés pléthoriques, soient fondus en vue de les conformer aux dispositions légales et de prioriser les ressources humaines locales au cours de différents recrutements.

Cette demande tombe une semaine après que le vice-gouverneur de l’Equateur Sébastien Impeto a, dans une note circulaire, demandé aux membres du cabinet du gouverneur, tant le personnel politique que d’appoint, de rester à la maison jusqu’à nouvel l’ordre.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner