Equateur: la police disperse une manifestation des agents révoqués du cabinet du gouverneur

Patrouille de la Police Nationale Congolaise(PNC). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La police a dispersé mercredi 23 juillet à Mbandaka une manifestation des membres du cabinet du gouverneur. Ces agents protestaient contre leur révocation décidée la veille par le vice-gouverneur, Sébastien Impeto. Ce dernier qui assure l’intérim du gouverneur Koyagialo parti se faire soigner à l’étranger, affirme vouloir réduire l’effectif des agents. Des témoins indiquent que trois personnes ont été blessées dont deux grièvement à la suite de la dispersion de cette manifestation.

Ces agents protestaient contre leur révocation qu’ils jugent illégale. Ils affirment avoir été nommés par le gouverneur Koyagialo.

Dieudonné Agbumana, conseiller politique et porte-parole du gouverneur, l’un des agents limogés affirme que c’est Koyagialo qui leur a demandé de se présenter à leur lieu de travail.

« Aujourd’hui le gouverneur est joignable, le gouverneur est en vie. C’est lui qui a demandé à tous les membres du bureau politique, à tout le personnel d’appui d’aller au travail. Et quand ils sont partis au travail, ils ont rencontré la police », explique-t-il.

La même source fait état des personnes blessées et fracturées lors de l’intervention de la police.

Des témoins indiquent que des manifestants blessés sont soignés à l’hôpital général de référence de Wangata. Un policier blessé lors de ces incidents est soigné à la clinique de la police nationale congolaise.

Interrogé au sujet de ces incidents, le chargé de communication du vice-gouverneur, Michel Wangi, a reconnu qu’une dizaine d’agents mécontents après leur révocation et habillés en noir s’étaient présentés mercredi à leurs anciens bureaux sans perturber le travail. Mais il affirme qu’ils n’ont pas été violentés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner