Ituri: des présumés FRPI ont abattu un chef local à Medu

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Les miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) sont accusés d’avoir assassiné, samedi 9 août, le chef coutumier de la localité de Medu, en territoire d’Irumu (Province Orientale). Ces hommes du chef milicien Cobra Matata auraient également commis des viols, des actes de tortures et de pillages des biens dans cette contrée de la Province Orientale.

Des sources locales rapportent que ce chef coutumier a été abattu par ces miliciens qui se sont présentés chez lui vers 22 heures.

Un notable explique qu’après un bref interrogatoire, ses bourreaux lui ont tiré plusieurs balles à bout portant. Ils l’accusaient de servir d’informateur des militaires chaque fois que des miliciens commettaient des exactions dans la contrée.

Mercredi 6 août, les miliciens FRPI avaient violé une dizaine de femmes et emporté des poules, des chèvres et l’argent de la population dans les localités de Kaguma, Kilonge et Zimbira.

Lire aussi: Ituri: des miliciens FRPI accusés d’exactions contre des civils à Walendu Bindi

Les victimes de viol sont actuellement prises en charge dans une structure médicale de la place.

Le chef d’Etat-major de la FRPI, Mbadu Adirodu, ne s’est pas prononcé sur les accusations portées contre ses hommes.

De leur part, les notables de la chefferie de Walendu Bindi ont appelé la hiérarchie militaire à sécuriser toute la zone pour faire arrêter les exactions des miliciens contre la population civile dans cette contrée.

Aucune autorité de la zone opérationnelle des FARDC en Ituri n’a encore commenté cette affaire.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner