Ituri : des chefs coutumiers négocient la reddition des miliciens FRPI

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Des chefs coutumiers de la collectivité de Walendu-Bindi en Ituri ont rencontré lundi 18 août les chefs miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) pour obtenir la reddition des combattants de ce groupe armé. Ils affirment vouloir mettre fin aux souffrances qu’endurent les habitants de cette collectivité en proie à cette milice depuis plus d’une décennie.

Les deux parties ont discuté pendant environ cinq heures dans une chapelle de l’Eglise anglicane à Aveluma.

Alexandre Peke Kaliaki, chef de la collectivité de Walendu- Bindi, était notamment accompagné des chefs de villages, des religieux ainsi que des délégués des associations féminines locales.

Il affirme avoir dit aux miliciens que la population civile de sa chefferie en avait marre de viols, pillages et tueries commis par leurs combattants.

Il invite Cobra Matata et ses hommes à se rendre pour servir la République dans la légalité.

Alexandre Peke Kaliaki estime qu’il est nécessaire d’accorder une chance aux îlots de stabilité, zones du pays où les groupes armés ne sont plus opérationnels parce qu’ils ont été neutralisés ou éliminés.

Une dizaine de chefs miliciens présents lundi à Aveluma ont déclaré vouloir répondre positivement à l’appel des chefs coutumiers.

Mbadu Adirodu, chef d’Etat-major de la FRPI, a demandé que les autorités coutumières de Walendu Bindi obtiennent pour eux un couloir de sécurité pour permettre à ses combattants de circuler pour reddition.

Les deux parties se sont mises d’accord pour une nouvelle rencontre avant le 25 août prochain.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires