Peace One Day: les groupes armés appelés à mettre fin aux violations des droits humains

Martin Kobler, représentant spécial du secrétaire général de l’Onu pour la RDC le 28/08/2013 à Kinshasa, lors de la conférence de l’Onu. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le patron de la Monusco, Martin Kobler appelle les groupes armés à mettre fin aux violations des droits humains. Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC a lancé ce message à l’occasion de la journée internationale de la paix, célébrée le 21 septembre de chaque année.

«Journée de paix et de calme. Journée sans violences, sans viols, sans enlèvements et sans extorsions. J’appelle les groupes armés à stopper les combats et à mettre fin aux violations des droits humains. Cette journée doit aussi être utilisée par les groupes armés pour réfléchir aux avantages de la paix sur la violence», a indiqué Martin Kobler.

Il affirme avoir ordonné à la force de la Monusco de commémorer cette journée qui, selon lui, marque “le début d’un mouvement pour une paix durable, amenant à la stabilité et à la prospérité des Congolais“.

En marge de cette journée internationale, l’ONG «Peace One Day » appelle à une journée de non violence sur toute l’étendue du territoire de la RDC et à travers la région des Grands Lacs.

Lire aussi: Peace One Day: les préparatifs des artistes locaux vont bon train

Cette structure organise un méga concert à Goma (Nord-Kivu), où se produiront des stars internationales comme Akon, Jude Law, Ayden ainsi que les artistes congolais comme Lexxus Legal, Dety Darba, Sango’A et le comédien Mzee Mbukuli.

Les citoyens congolais sont, eux aussi, invités à faire de la paix une réalité. Au moins 60 000 personnes sont attendues pour ce spectacle qui aura lieu sur la piste de l’aéroport.

A 24 heures de ce concert, le décor est déjà planté à l’aéroport de Goma, où un podium métallique est érigé sur la piste même, derrière la tour de contrôle de la Régie des voies aériennes (RVA), ainsi que d’autres plates formes en bois pour recevoir les invités de marque.

Des tentes sont également en train d’être montées, avec l’appui logistique de la Monusco et sous la haute sécurité de la police nationale congolaise.

Une équipe de 50 personnes est à pied d’œuvre sous la supervision des ingénieurs français, Ougandais et Kenyans.

Des matériels de sonorisation, des projecteurs, des baffles et autres matériels sont entreposés. Selon un ingénieur français, tout sera prêt ce dimanche à l’aéroport de Goma, où ces préparatifs n’ont affecté aucun programme de vol, selon un responsable de la RVA.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (102)
Elections (90)
Ebola (86)
élection (47)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)