Deux militaires tués par un homme armé à Uvira

Patrouille des FARDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Un homme armé a tué deux militaires congolais jeudi 9 octobre à Uvira au Sud-Kivu. Les témoins rapportent que ces militaires ont été attaqués à un poste de garde près du pont de la rivière Mulongwe dans le centre d’Uvira.

L’assaillant était armé et portait une cagoule. Il a ouvert le feu sur la position des FARDC, tuant un militaire et blessant un autre. L’assaillant aurait ensuite pris la fuite. Il n’a pas été repris pour les soldats qui ont tenté de le poursuivre, rapporte un témoin.

Conduit dans un hôpital de la cité, le militaire a finalement succombé à ses blessures quelques minutes après son arrivée.

Informés de la mort de leurs collègues, certains militaires en colère ont tiré des coups de feu pendant plus de deux heures.

Le président de la société civile d’Uvira, Madjaliwa Kanazi, confirme la mort de deux soldats. Il condamne cette attaque et appelle les habitants d’Uvira à se solidariser avec les forces de sécurité pour retrouver l’assaillant.

Radio Okapi n’a pas réussi à interroger les autorités militaires au sujet de cette attaque.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner