Accalmie à Walendu Bindi après des affrontements entre FARDC et FRPI

Ituri, en province orientale, marqué en rouge sur la carte.

Des affrontements ont opposé lundi dernier les FARDC aux miliciens de la FRPI de Cobra Matata dans le groupement de Bukiringi à près de 100 kilomètres au sud de Bunia (Province Orientale). Plusieurs sources locales rapportent ce mercredi 22 octobre que le calme est revenu dans cette zone qui est toujours sous le contrôle de l’armée régulière. Par ailleurs, des notables locaux indiquent qu’un milicien est mort suite aux tortures qui lui ont été infligées sur instruction de son chef Cobra Matata.

Les habitants des localités proches d’Aveba, Maga et Sorodo, dans le Walendu Bindi, ont été révéillés mercredi matin par des crépitements de balles.

Des sources locales rapportent que les militaires en patrouilles ont surpris un groupe de miliciens qui voulait s’inflitrer aux villages Maga et Arava.

Il s’en est suivi des échanges de tirs nourris, qui ont duré environ trois heures. Le bilan de ces affrontements n’est pas encore connu.

Le président des notables de Walendu Bindi, Akobi Crysante, indique que le calme est revenu dans la zone quelques heures plus tard. Cobra Mata s’en prend à certains miliciens, ajoute-t-il, suite aux multiples exactions sur la population locale qui leur sont attribuées. Il s’agit de viols, pillages, enlèvements et incendies de cases commis par des miliciens qu’il dit incontrôlés.

Cinq d’entre eux accusés d’avoir incendié des cases au village Chamulipa, il y a plus de deux semaines, ont été torturés sur ordre de Cobra Matata. L’un de ces militaires est mort tandis que trois autres sont dans un état critique, selon la même source.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner