Renforcement de la Monusco à Béni : Kobler «favorable» à la demande de Kabila

Les casques bleus protégeant la zone de Munigi. Photo Monusco/Jonathan Lorillard

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, Martin Kobler « accueille favorablement » la demande du président Joseph Kabila de renforcer la présence des troupes de la Monusco dans le territoire de Béni et les environs au Nord-Kivu. Dans un communiqué de presse de la Monusco publié vendredi 31 octobre, il a indiqué que ces renforts « permettront aux FARDC d’engager les rebelles de l’ADF plus vigoureusement».

Lors de son adresse vendredi 31 octobre à la population de Beni, le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila, avait souhaité voir la Monusco renforcer sa présence dans cette zone pour faire face aux problèmes d’insécurité. Les rebelles ougandais de l’ADF sont accusés d’avoir tué environ quatre-vingts personnes en un mois dans cette région.

Martin Kobler a signalé qu’en plus des renforts de la Brigade d’intervention, la Monusco a d’ores et déjà apporté des moyens d’appui et des renseignements à la douzaine de régiments des FARDC actuellement engagés dans les combats contre l’ADF.

Depuis les récentes attaques perpétrées contre les populations civiles à Beni, la Mission onusienne  a multiplié les opérations conjointes aux côtés des FARDC, y compris en menant des patrouilles de nuit, a ajouté le chef de la Monusco.

Une nouvelle incursion dans la nuit de vendredi 17 octobre des présumés rebelles ougandais des ADF dans la localité d’Eringeti avait fait vingt-quatre morts. Les victimes ont été tuées notamment à la machette ou à la hache, selon la société civile.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner