RDC: une journée de deuil national réclamée pour les victimes de Kalehe

Des victimes de la pluie à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les notables de Kalehe (Sud-Kivu) appellent le gouvernement à décréter une journée de deuil national en mémoire des victimes des pluies qui se sont abattues, il y a une semaine, dans ce territoire. Environ 100 personnes sont portées disparues et plus de 700 maisons ont été détruites dans cette partie du Sud-Kivu, selon le gouverneur Marcellin Chisambo.

Ils ont lancé leur appel, samedi 1er novembre, à partir de Kinshasa et ils demandent que Kalehe soit déclaré territoire sinistré.

Tout en remerciant les autorités pour les dispositions déjà prises, les notables de Kalehe disent attendre du gouvernement des actions fortes en faveur de la population sinistrée.

«Que des mesures urgentes soient prises pour une aide humanitaire conséquente en faveur des populations sinistrées. Que des dispositions plus appropriées soient prises pour retrouver des corps enfouis sous les décombres afin de les enterrer dignement, sachant que d’autres ont été emportés par les eaux vers le lac Kivu », a indiqué le doyen des notables de Kalehe, Materanya Kabaruza.

Ces notables souhaiteraient également que le lieu du sinistre soit déclaré zone à haut risque et que le gouvernement trouve des moyens pour délocaliser les rescapés ainsi que les populations environnantes.

Lire aussi: Sud-Kivu: plus de 100 disparus après la pluie de Kalehe, selon les autorités

Ils ont également sollicité que les populations habitant la zone à déclarer sinistrée soient immédiatement prises en charge par l’Etat congolais et les organisations humanitaires.

«Que le gouvernement de la République reboise le territoire de Kalehe afin de reconstituer les forêts systématiquement dévastées par les réfugiés rwandais y installés par l’Etat congolais et la communauté internationale en 1994», a poursuivi Materanya Kabaruza.​

Le président de la Fédération des entreprises du Congo (Fec) à Kalehe, Bahati Sanvura, avait, pour sa part, réclame la réhabilitation rapide des ponts emportés par les eaux des pluies dans la crainte de voir le commerce se compliquer entre les deux Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner