Fermeture de médias : Franck Diongo veut interpeller Lambert Mende à l'Assemblée nationale

Lambert Mende Omalanga, Ministre congolais de la Communication et des médias le 07/09/2013 au palais du peuple à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le député national Franck Diongo a déposé mercredi 3 décembre au bureau de l’Assemblée nationale un projet de question orale avec débat à l’endroit du ministre des médias. L’élu de la Lukunga reproche à Lambert Mende d’avoir irrégulièrement et arbitrairement interdit de diffusion certains organes de presse, dont la radiotélévision Lubumbashi Jua. Pour Franck Diongo, le pouvoir de régulation des medias revient au Conseil supérieur de l’audiovisuel et non au ministère des Médias.

«Cet arrêt illégal, irrégulier, arbitraire ne peut pas produire les effets juridiques. Le fait qu’il ait ordonné aux autres services de couper le signal, c’est un ordre illégal par la personne qui n’a pas qualité», a-t-il estimé.

Le député accuse aussi Lambert Mende d’avoir visé la radiotélévision Lubumbashi Jua parce qu’appartenant à Jean-Claude Muyambo, «un poids lourd du Katanga, qui a quitté la Majorité pour revenir dans le camp de l’opposition ».

Enfin, Franck Diongo fustige le fait que la fermeture de ce média, pour une durée indéterminée, sans possibilité de recours, a réduit 60 personnes au chômage.

La Radio Télévision Lubumbashi Jua (RTLJ), émettant à Lubumbashi (Katanga), a été fermée suite à un arrêté signé jeudi 20 novembre par le directeur de cabinet du ministre des Médias.

Il accuse cette entreprise audiovisuelle, appartenant à Jean-Claude Muyambo, d’«incitation à la haine et à l’insurrection».

Les responsables de la RTLJ qualifient cette décision de «politique».*

Lire aussi sur radiookapi.net :

TNT: les télévisions congolaises invitées à améliorer la qualité de leurs programmes

61 journaux et périodiques de Kinshasa interdits de parution

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner