Bunia: 60 ex-M23 rapatriés d’Ouganda

Les rebelles du M23

Soixante ex-rebelles du M23 en provenance de l’Ouganda sont arrivés à Bunia (Province Orientale) dimanche 28 décembre. Selon le général Jean Pierre Bongwangela, commandant de la 32è région militaire des FARDC, ces ex-combattants attendent d’être acheminés à la base militaire de Kamina au Katanga. C’est le deuxième groupe d’ex-éléments du M23 rapatriés d’Ouganda après celui qui est rentré il y a une dizaine de jours.

Ces ex-rebelles sont accompagnés de trois dépendants, deux femmes et un enfant.

Ils sont arrivés samedi 27 décembre dans la soirée à Goli, village situé à la frontière entre l’Ouganda et la RDC, en territoire de Mahagi.

Accueillis par un groupe d’officiers FARDC, ils ont poursuivi leur voyage par route jusqu’à Bunia où ils séjournent depuis dimanche dans la matinée.

Ces ex-rebelles ont choisi d’intégrer l’armée congolaise, a affirmé le général Jean-Pierre Bongwangela.

Jusqu’à lundi, le groupe attendait toujours l’avion qui devait le transporter jusqu’a la base militaire de Kamina au Katanga.

Ils  vont rejoindre 120 autres ex-M23 rapatriés d’Ouganda et conduits à la même base militaire de Kamina il y a une dizaine de jours.

A (re)Lire: Ouganda: un premier groupe de 120 ex-M23 ont été rapatriés, selon François Muamba

Après leur défaite militaire au Nord-Kivu en novembre 2013, plusieurs centaines de combattants du M23 ont pris la direction de l’Ouganda. Après la promulgation de la loi d’amnistie, certains ont accepté de rentrer au pays.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner