Bas-Congo : un député dénonce le rançonnement des vendeurs du marché de Lufu

Ambiance au marché central de Kinshasa avant la célébration des fêtes de fin d’année 2014. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le député Papy Miantenzolo, élu du territoire de Songololo au Bas-Congo, dénonce le rançonnement des vendeurs du marché de Lufu, situé à la frontière avec l’Angola. Il affirme, sans révéler les montants, que certains services de l’Etat exigent des sommes importantes aux commerçants qui exercent dans ce marché très fréquenté notamment par des revendeurs venus de Kinshasa.

Papy Miantenzolo a déclaré mercredi 31 décembre que  même les services publics interdits d’œuvrer aux postes frontaliers s’en prennent aux vendeurs, leur exigeant de l’argent.

« La loi ne reconnaît que sept services qui devraient œuvrer à Lufu. Malheureusement, même l’armée est à Lufu. Même les services spéciaux. Tous les services de sécurité s’y trouvent. Par conséquent, la population subit des tracasseries énormes », a-t-il déploré.

Pour ce député, cette situation décourage les commerçants qui fréquentent ce marché.

Il en a appelle à l’intervention des autorités politiques nationales et provinciales pour éviter un soulèvement des commerçants.

« N’amenons pas la population à la marche, n’amenons pas la population à la revendication », a-t-il souligné.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner