Sud-Kivu: un chef milicien se rend à l'armée

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Nyanderema, le chef de la milice Raïa Mutomboki qui porte son nom s’est rendu, jeudi 8 janvier, à l’Etat-major de la 33è région des Forces armées de la RDC (FARDC), dans la localité de Luizi, en territoire de Kabare, à plus de 60 km de Bukavu (Sud-Kivu). Il était accompagné de neuf de ses hommes, 12 armes, et une trentaine de cartouches. Il a été acheminé à Bukavu, selon des sources militaires.

 Nyanderema est accusé de nombreuses exactions commises dans le territoire de Kabare, où il semait depuis plusieurs années la terreur et la désolation.
Des sources militaires de la région indiquent que lui et ses hommes seront bientôt acheminés dans un centre de regroupement qui sera déterminé par la hiérarchie militaire. Selon les mêmes sources, des responsables d’autres factions Raïa Mutumboki, opérationnelles dans le territoire de Kabare, ont déjà annoncé leur intention de déposer les armes. Il s’agit notamment de Makombo, Kimusi, et Shukuru.

Lire aussi: Sud-Kivu: affrontements entre FARDC et Maï-Maï Raïa Mutomboki à Minova, deux morts

Ces seigneurs de guerre veulent répondre au message du gouvernement congolais leur demandant, depuis décembre 2013, de déposer les armes et d’adhérer au processus de paix.

En décembre dernier, le chef milicien Juriste Kikuni à la tête de plus de 2000 hommes s’était rendu à la Monusco avec 163 hommes, 26 armes et 52 chargeurs pleins de munitions.
Juriste Kikuni dirigeait la faction qui opérait dans le territoire de Shabunda à partir de la localité de Lulingu (Sud-Kivu). Ce groupe armé franchissait également les frontières de shabunda pour opérer dans d’autres territoires tels que Walungu, Kabare et Kalehe. Sur le terrain, les différentes factions de la milice Raïa Mutomboki s’opposent entre elles ou au Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).
La province du Sud-Kivu est en proie à de nombreuses factions Raïa Mutomboki qui commettent de diverses exactions contre les populations civiles.​

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner