Malemba-Nkulu : les enseignants accusent la TMB de retenir jusqu'à 20 USD sur leurs salaires

Des participants à l’Assemblée générale de la synergie des syndicats des enseignants de la RDC regroupant la Synecat, CCT et Synep le 28/08/2014 à Kinshasa, pour signer la pétition de changer le système d’enseignement congolais. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Plus de mille cinq cents enseignants du territoire de Malemba-Nkulu (Katanga) accusent les agents de la Trust merchant bank (TMB) d’avoir retenu entre cinq mille Francs congolais (5.4$) et vingt mille Fc (21.7$) sur leurs salaires du mois de janvier. Le directeur provincial de la sous-division de Malemba 1, Kalenga wa Bulundu​, l’a fait savoir lors d’un entretien mardi 10 février avec la presse.

Selon cette source, certains responsables des écoles ont également été agressés par les agents commis à la garde de la banque, pour n’avoir pas payé ce qu’ils appellent, droit d’accès dans la concession où s’effectue la paie.

Ces gardes exigeraient aux enseignants la somme de deux mille (2.1$) à deux mille cinq cents Francs congolais (2.7$) pour accéder au guichet de la paie.

Pour les enseignants dont les noms différent sur leurs cartes d’électeurs et les fiches de paie, ils sont sommés de payer 10 000 Fc (10.8$) pour recevoir leurs salaires.

Kalenga wa Bulundu dit avoir écrit aux services de contrôle et de la paie (Secope) Katanga II. Il sollicite le retrait de la paie de ces enseignants par la TMB.

Quant aux responsables de la TMB Kamina incriminés, ils ont  refusé de réagir à ces accusations, affirmant ne pas avoir le droit de faire de déclarations aux médias.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner