Likasi: les services de cadastre accusés de spolier un terrain de la Gécamines

Démolition des maisons construites anarchiquement sur le site Mimosa le 22/06/2012 à Kinshasa, par la police. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les agents de la Gécamines Groupe-centre accusent les services de cadastre de spolier un terrain appartenant à cette entreprise minière à Likasi, au Nord-Ouest de Lubumbashi (Katanga). La délégation syndicale de la Gecamines a adressé, mercredi 11 mars, un mémorandum à ce sujet au maire de la ville de Likasi.

Le président de cette délégation syndicale, Kasongo Kibungo, plaide pour l’arbitrage du maire de la ville pour mettre fin aux constructions érigées sur ce terrain d’environ 75 000 mètres carrés.
La délégation syndicale de la Gécamines réclame la démolition des constructions anarchiques érigées sur ce site. Elle demande également aux autorités provinciales d’autoriser aux agents de la Gécamines d’y construire.
Les syndicalistes de l’entreprise minière envisagent aussi de saisir le procureur de la République pour qu’ils poursuivent en justice les agents de cadastre qui spolient ce terrain.
Pour sa part, le maire de la ville de Likasi, promet d’analyser le mémorandum des agents de la Gécamines et promet de rencontrer ce vendredi toutes les parties concernées par cette situation.
De leur côté, les services de cadastre, mis en cause dans cette affaire, refusent de réagir avant de rencontrer le maire de la ville.
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner