Kinshasa: les agents de l’Urbanisme dotés de motos et outils informatiques

Remise des motos et outils informatiques aux agents et cadres de l’Urbanisme par le ministre de tutelle, Egbake Homère le 27/03/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le ministre de l’Aménagement du territoire, Urbanisme et Habitat, Omer Egwake, a procédé vendredi 27 mars à la remise d’un lot des motos et d’outils informatiques à la secrétaire générale de ce ministère. Ce lot est destiné à toutes les divisions de ce ministère à Kinshasa, pour permettre à leurs techniciens de lutter contre les constructions anarchiques et faire respecter les normes urbanistiques tout en vulgarisant l’arrêté sur le permis de construction.

Le lot est constitué de plus de vingt motos et d’un important lot d’ordinateurs, des tablettes, des photocopieuses, des fournitures de bureau et autres consommables informatiques.

Aux dires du ministre Egwake, ces moyens de mobilité offrent une possibilité à toutes les divisions de son ministère à travers la ville province de Kinshasa d’atteindre les différents sites, où des chantiers poussent parfois sans le respect des normes. Il a souligné la nécessité de rendre cette administration plus efficace et compétitive sur le terrain.

En réceptionnant ces équipements, la secrétaire générale à l’Aménagement du territoire, Urbanisme et Habitat, Thérèse Bafalanga, a déclaré:

«Votre administration, c’est une administration de terrain. Elle est appelée à veiller sur le respect des normes urbanistiques. Mais faute de mobilité, le travail de l’administration de l’Aménagement du territoire, Urbanisme et Habitat n’a jamais été palpable.»

Par ailleurs tout en appelant les cadres et agents de son administration à plus de responsabilité, Thérèse Bafalanga croit au changement sur le terrain:

«Je sais qu’à partir d’aujourd’hui, nous n’allons plus nous plaindre [disant que] nous ne pouvons pas atteindre tel coin, parce que nous manquons de moyens de mobilité. Nous avons déjà des motos pour les contrôleurs des sites, et que, fort de cela, nous pourrons avoir des rapports fiables à transmettre à qui de droit.»

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner