Kinshasa: ouverture de la commission paritaire Gouvernement-Syndicats

Rassemblement des fonctionnaires le 03/04/2012 à la place Golgota à Kinshasa- Gombe. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Gouvernement congolais et banc syndical de l’administration publique ont débuté samedi 28 mars à Kinshasa les travaux de leur commission paritaire. La convocation de cette commission fait suite à l’accord conclu entre les deux parties il y a sept jours pour que soit examiné de fond en comble le cahier de charge de l’intersyndicale nationale de l’administration publique déposé au gouvernement depuis le 16 mai 2014. Elle réclame notamment l’assainissement des conditions de travail et la rémunération décente.

Les principales revendications du banc syndical portent sur quatre axes. Il s’agit d’abord de la situation administrative de certains agents et fonctionnaires de l’Etat. Ensuite de la question de la rémunération et la retraite.

A cela s’ajoute la question de la sécurité sociale et enfin celle du partenariat gouvernement-syndicat.

Le président de l’intersyndicale, Fidèle Kiyangi, a résumé ainsi ces revendications :

«L’amélioration des textes de loi, la requalification de la situation administrative, l’assainissement des conditions de travail allant de la rémunération, de la rationalisation des primes, de la bancarisation des rémunérations, de la liquidation des arriérés des salaires, de la redistribution des rétrocessions, des indemnités et pensions de retraites, ainsi que les avantages sociaux divers notamment l’octroi des soins médicaux adéquats, des frais funéraires, le transport et la sécurité sociale.»

Les participants vont tenter de trouver des solutions à court, moyen et long termes aux revendications du banc syndical. Ainsi, toutes ces questions devront être débattues au sein de quatre sous commissions mises en place. Et dont les conclusions feront l’objet des recommandations qui sanctionneront ces travaux.

Les travaux de cette commission paritaire seront coordonnés par les ministres en charge respectivement de la Fonction publique, du Budget et des Finances.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner