Province Orientale: le gouverneur invite la presse à accompagner le découpage territorial

Jean Bamanisa, élu gouverneur de la Province Orientale le mercredi 31 octobre 2012. Photo Facebook Jean/Bamanisa

Le gouverneur de la Province Orientale, Jean Bamanisa Saïdi, a invité samedi 28 mars les responsables des organes de presse et services de sécurité opérationnels à Kisangani à accompagner le processus de découpage territorial.

«Le passage aux 26 nouvelles provinces est un processus qui doit bénéficier d’un accompagnement responsable de la presse qui doit s’abstenir de distiller des messages de haine et de d’exclusion, comme c’est le cas actuellement», a indiqué Jean Bamanisa.
Le gouverneur de la Province Orientale estime nécessaire la tenue d’un dialogue entre acteurs politiques en vue de discuter sur les mécanismes du découpage territorial.

Lire aussi: Découpage territorial: un parti de l’opposition met en garde contre le tribalisme

Il appelle à la préparation des états de lieu et des structures de chaque future province ainsi qu’au dialogue pour consolider les liens de fraternité et de solidarité.

«La presse doit accompagner ce processus avec responsabilité plutôt que de diffuser des messages de haine», a indiqué Jean Bamanisa.
Le point de vue du gouverneur est partagé par quelques députés provinciaux, à l’instar de Soleil Mosindo et Gaspard Bosenge qui estiment que la Province Orientale est le bastion du nationalisme.
Pour sa part, le coordonnateur provincial-adjoint du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (Csac), Alexis Dunia a qualifié le message du gouverneur d’une interpellation vis-àvis des journalistes de cette partie de la RDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner