Kinshasa: le Gouvernement répond à 80% de revendications des agents Transco

L’arrivee d’un dernier lot des bus de la compagnie Transco sur le boulevard du 30 juin le 6/06/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Un compromis a été trouvé vendredi 8 mai à Kinshasa pour mettre fin au mouvement de mécontentement des travailleurs de Transco, qui avait perturbé le transport en commun lundi dernier dans la capitale. Le ministre des Transports et Voies de communication, Justin Kalumba, a annoncé à ces travailleurs la satisfaction à plus de 80% de revendications. Parmi les mesures prises figurent la conversion des contrats à durée déterminée en durée indéterminée.

Se référant au mémorandum qui lui avait été adressé, Justin Kalumba a annoncé comme mesure urgente, la mise en place d’un Conseil d’administration à la Transco et d’une commission mixte composée d’experts du ministère du Travail, des agents Transco notamment des conducteurs, des percepteurs et contrôleurs, pour le suivi de la performance de la société.

Il a ordonné la conversion des contrats à durée déterminée en durée indéterminée, l’octroi des congés annuels, l’octroi des primes de risque à chaque membre d’équipage, la facilité pour l’obtention des crédits bancaires, l’accès aux soins de santé et d’autres avantages, nomment les frais de rentrée scolaire.

Cependant, le ministre a rappelé, en ce qui concerne l’augmentation de salaire, que cela dépend du rendement de chaque équipage. Il les a invités à redoubler d’efforts pour qu’il y ait moins de fraudeurs à bord des bus et atteindre le taux de remplissage requis.

Lire aussi: Kinshasa : le directeur général de Transco dénonce un mémo « pirate » des grévistes

Justin Kalumba a par ailleurs recommandé un dialogue permanent entre la haute direction de Transco et les travailleurs, gage d’une paix sociale au sein de l’entreprise.

Le bref mouvement de grève des travailleurs Transco, pour revendiquer l’amélioration de leurs conditions de travail, avait perturbé lundi dernier le transport en commun à Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner