Kinshasa : des hommes armés emportent 2000 USD dans un cambriolage à Ma Campagne

Des billets de dollars américains (photo archives).

Des hommes armés ont emporté deux mille dollars américains dans un cambriolage qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi 18 mai au quartier Bumba à Ma campagne Joli parc à Kinshasa. Ces bandits ont aussi emporté des bijoux et autres bien de valeur, a affirmé la victime, propriétaire de la maison attaquée.

«  Ils sont arrivés vers zéro heure. Deux étaient cagoulés. Trois autres les visages découverts. Ils étaient tous en tenue civile. Ils ont tiré plusieurs coups de feu en l’air. Ils ont ensuite défoncé la porte nous donnant l’ordre de nous coucher », a expliqué la victime.

Elle a indiqué qu’après avoir pénétré sa maison, ces hommes leur ont demandé de se coucher et ont commencé à prendre l’argent.

« Ils ont pris de l’argent des sacs et chaussettes des jeunes gens présents. Ils ont tout déversé dans un sac [qu’ils avaient]. Ils ont pris de l’argent, des bijoux, les alliances de mariage », a-t-elle ajouté.

Selon son témoignage, l’un des hommes cagoulés est entré dans sa chambre et a encore pris de l’argent.

« En sortant de ma chambre, il nous a demandé qui est le propriétaire de la maison. Comme personne ne répondait, il m’a saisi à la main, m’a fait lever, et m’a demandé de l’argent. Je lui ai dit que tout l’argent que j’avais, c’est ce qui se trouvait dans le sac qui a été pris. Il me demande mon âge et si j’étais mère. Je lui ai dis que j’avais cinq enfants. Il a alors dis qu’il n’avait rien à faire du sang d’une femme mère », a raconté la victime.

En sortant de cette maison, ces hommes armés ont commencé à tirer des coups de feu en l’air. Ils ont rencontré une voiture stationnée qui a essuyé une rafale de tirs.

D’après des témoignages recueillis  sur  place, c’est le troisième ou quatrième cas de banditisme dans un peu plus d’un mois. A en croire les mêmes sources, l’intervention des militaires en faction dans les résidences environnantes est intervenue tardivement. La police est passée le matin ramasser les douilles.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner