Dialogue: Z’Ahidi Ngoma prône un débat sur la question électorale

Artur Zahidi N’goma ex-vice président de la RDC reçu le 5/06/2015 au palais de la nation à Kinshasa lors des consultations organisées par le Président Joseph Kabila en vue du dialogue avec les forces vives de la RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le président des forces du futur, Z’Ahidi Arthur Ngoma souhaite que le dialogue préconisé par le chef de l’Etat se penche sur la question électorale. Il a livré son point de vue, vendredi 5 juin, au sortir d’un entretien avec le chef de l’Etat dans le cadre des consultations présidentielles, au Palais de la nation, à Kinshasa. Ces rencontres, initiées par Joseph Kabila, se proposent de préparer le dialogue pour baliser le chemin des élections apaisées.

«Il ne s’agit pas de refaire les histoires de la CNS (Conférence nationale sourenaine), Sun-City bis ou d’autres concertations mais plutôt de voir la question électorale. Le seul point qui devait être à l’ordre du jour, c’est la question électorale. Il faut éviter de suicide collectif. Nous sommes dans un environnement international fantasque, récessif qui n’est pas favorable à la construction de la paix chez nous. Nous devons donc nous empêcher de créer d’autres motifs de conflictualité chez nous», a recommandé Z’Ahidi Arthur Ngoma.

L’ancien vice-Président en charge du social et de la culture a salué l’idée qui soutient que les acteurs politiques puissent se rencontrer avant la tenue des élections.

«Le chef de l’Etat étant d’accord avec ça ne pouvait pas dire non aux propositions de dialogue. Il voulait seulement savoir notre point de vue sur ce dialogue et nous lui avons donné», a-t-il poursuivi.

A (re) Lire: «Le dialogue est incontournable», selon François Muamba

Le même vendredi, le chef de l’Etat Joseph Kabila s’est entretenu avec le président de l’opposition républicaine, Steve Mbikayi.

Au sortir de la salle de concertations, il a invité Joseph Kabila à solliciter les bons offices du patron de la Monusco, Martin Kobler pour la tenue d’un dialogue politique inclusif.

Il a par ailleurs condamné l’attitude «pas responsable» de certains acteurs politiques qui ont préféré «répondre précipitamment à l’invitation d’un ambassadeur pour traiter des questions politiques du Congo et ont refusé de répondre à l’invitation d’un Congolais -chef de l’Etat soit-il- pour parler de questions congolaises».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (101)
Elections (90)
Ebola (85)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)