RDC: 17 000 déplacés sans assistance à Walendu Bindi

District de l’Ituri, RD Congo : La MONUSCO assure l’évacuation médicale des militaires congolais et des miliciens blessés au cours des opérations contre les combattants FRPI, vers l’hôpital de niveau 2 de la MONUSCO à Bunia. Photo MONUSCO/Force

Près de dix-sept mille déplacés de guerre ont besoin d’assistance humanitaire urgente dans la chefferie des Walendu-Bindi en Ituri dans la Province Orientale. Ces personnes ont fui leurs villages, théâtre de violents combats entre les FARDC et les miliciens de la Force de résistance patriotique (FRPI) depuis une dizaine des jours, a indiqué mardi 16 juin la société civile du territoire d’Irumu à Radio Okapi. Elle appelle les humanitaires à une assistance en nourriture à ces déplacés.

La société civile d’Irumu appelle les humanitaires à apporter de la nourriture aux déplacés. David Gressly, le représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations unies en RDC a été également saisi de la question.

La forte concentration des déplacés de guerre dans la chefferie de Walendu-Bindi est perceptible notamment à Sorodo, où il y aurait environ sept mille personnes. C’est presque le même nombre à Bukiringi, alors que plus de deux mille cinq cents personnes se sont réfugiés à Gety-Mission.

Dieudonné Mbafele de la société civile locale explique le calvaire de ces déplacés:

«Ils sont dépourvus de tout, ils ont laissé leurs ustensiles, leurs habits là où ils habitaient. Ils sont sans nourritures. Il y en a qui dorment dans les églises, d’autres dans les écoles. Que les humanitaires puissent venir avec les vivres et les tentes. Qu’ils viennent assister cette population. 

Lundi dernier, David Gressly, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies en RDC, a visité la zone.

«On sait qu’il y a une action militaire depuis presque deux semaines maintenant. Ça peut poser des problèmes. On a décidé de voir dans quelle mesure on peut donner un soutien à la population, pour la sécurité mais aussi pour le bien-être», a-t-il promis.

Des sources humanitaires locales indiquent que l’assistance en faveur des déplacés de guerre, en cours de planification, ne tardera pas à arriver dans la chefferie des Walendu-Bindi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner