Parlement: l'opposition annonce son boycott d'une éventuelle session extraordinaire

Delly Sessanga. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les groupes parlementaires de l’opposition refusent de participer à une session extraordinaire qui serait convoquée pour débattre du projet de loi portant répartition des sièges par circonscription électorale pour les élections municipales et locales. Ce texte avait été recalé par la plénière de l’Assemblée nationale pour «des incohérences et de fausses statistiques». Dans leur déclaration faite dimanche 21 juin à Kinshasa, les Forces politiques et sociales réunies au sein de la «Dynamique pour l’unité d’action de l’opposition», estiment qu’une telle session contribuerait « à faire glisser le calendrier électoral.»

«A cette étape, l’opposition n’entend pas cautionner une démarche qui vise à juste faire valoir les élections locales comme un argument supplémentaire qui contribue à faire glisser le calendrier électoral. C’est ce que nous refusons», a affirmé le député Delly Sessanga, lisant la déclaration commune des membres de la Dynamique pour l’unité d’action de l’opposition.

Le président de l’Envol a évoqué les préalables posés par les opposants pour la suite apaisée du processus électoral:

«Nous pensons que les élections locales, pour lesquelles on veut convoquer une session extraordinaire, doivent impérativement être postposées afin de tenir compte des exigences légales et constitutionnelles, qui veulent que non seulement les nouveaux majeurs soit enrôlés, mais que l’on puisse clarifier la cartographie des entités à la base qui ont été créées en désordre.»

La Dynamique pour l’unité d’action de l’opposition regroupe plusieurs partis et cartels politiques de l’opposition, dont l’UDPS, le MLC, l’UNC, l’Ecidé, RCD/KML, l’Udemo.

Le président Joseph Kabila a souligné la semaine dernière la nécessité de convoquer une session parlementaire pour notamment examiner et adopter le projet de loi portant répartition des sièges pour les élections locales. Il l’a exprimé lors d’un entretien avec une délégation de députés conduite par Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale, dans le cadre de ses consultations en vue d’un dialogue national.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner