Nord-Kivu : le gouvernement décide de renforcer la sécurité sur le lac Edouard

Une pirogue sur le lac Kivu

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu a décidé de renforcer la sécurité sur le lac Edouard en vue de dénouer la crise entre les pêcheurs congolais et ougandais. Cette mesure a été prise vendredi 3 juillet à Goma, à l’issue du conseil des ministres présidé par le vice-gouverneur et gouverneur intérimaire, Me Feller Lutaichirwa.

Cette décision intervient après l’arrestation d’une dizaine de pêcheurs congolais en Uganda et deux pêcheurs ougandais en RDC. Ceux-ci s’entre-accusent de violer les frontières liquides sur le lac Edouard.
Deux commissions, une congolaise et l’autre ougandaise, constituée de 15 personnes chacune, ont été mises en place jeudi 2 juillet en Uganda.
Ces commissions ont trente jours pour évaluer l’application des lois des deux pays en matière de la pêche et proposer des solutions aux conflits récurrents opposant les pêcheurs de deux pays autour du partage des ressources halieutiques du lac Edouard.
Outre cette question du lac Edouard, le gouvernement provincial du Nord-Kivu a aussi évoqué la problématique de l’insécurité au Nord Kivu, la recrudescence des attaques contre les positions des FARDC par des groupes armés, la situation humanitaire des enfants victimes des massacres de Beni.​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner