Evasion à Gemena: le directeur de la prison en justice

Gemena dans l’Equateur

Le directeur de la prison de Gemena (Equateur) et une infirmière affectée à cette institution de détention sont accusés d’avoir favorisé l’évasion de cinquante-trois détenus le 30 juin dernier. Le comité local de sécurité l’a affirmé samedi 4 juillet, à l’issue de sa réunion. Les deux accusés sont déférés devant la justice.

Ces deux personnes sont reconnues responsables, après les enquêtes menées par les services de sécurité, de l’évasion de 53 détenus civils de la prison d’Angenga de Gemena le 30 juin dernier.
À cette date, le directeur de la prison et une infirmière de la prison de Gemena s’y étaient rendus. Le directeur, pour le contrôle des détenus et répondre à la demande exprimée par ses pensionnaires de bien manger pour fêter à leur façon la fête de l’indépendance. L’infirmière pour soigner les détenus malades, a indiqué le comité local de sécurité.
Pendant que ces deux personnes sont venues dans la prison, un mouvement incontrôlé des détenus s’en est suivi. Les uns pour la fête et d’autres pour se faire soigner. C’est en ce moment que certains pensionnaires en ont profité pour s’enfuir. Des coups de feu tirés par les policiers de garde n’ont pas dissuadé les fuyards.
Les enquêtes menées par les services sécuritaires révèlent que c’est la présence du directeur de la prison et de l’infirmière qui aurait occasionné cette évasion massive.
Fort de cet argument, le comité local de sécurité a décidé de traduire ces deux personnes devant la justice.
C’est la deuxième fois que le Dicteur de la prison de Gemena soit incriminé pour évasion des détenus.
L’année dernière, il avait été condamné à 10 ans de prison ferme par le tribunal militaire de garnison de Gemena pour avoir occasionné la fuite des détenus militaires. Il avait par la suite été acquitté par la cour d’appel de Mbandaka.
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (62)
Elections (60)
Ebola (58)
RDC (56)
FARDC (55)
élection (47)
Monusco (46)
Beni (39)
ADF (37)
FCC (33)
Caf (29)
Opposition (28)
Vclub (26)
Léopards (20)
Mazembe (17)
Linafoot (17)