Kindu : un service religieux interdit pour prévenir des troubles à l’ordre public

La ville de Kindu marquée en rouge.

La Police nationale congolaise (PNC) de la ville de Kindu a scellé dimanche 12 juillet le temple de la 5e Communauté des églises libres pentecôtistes en Afrique (Celpa). La mairie a indiqué qu’elle a pris cette décision, sur ordre de l’autorité provinciale, pour empêcher des troubles à l’Église, après des mécontentements de certains fidèles suite à l’affectation du nouveau représentant de cette communauté.

Ce dimanche matin, tous les fidèles etaient surpris de trouver les éléments de la PNC dont des officiers et sous-officiers devant le temple Salem de la 5e Celpa. Dans les encablures de l’Eglise, ce sont des hommes de rangs de la police qui y étaient postés. Certains fidèles sont restés debout, à distance pour observer ce qui se passait. D’autres sont rentrés chez eux bibles en main.

Selon le Lieutenant-colonel, Jean Pierre Bukurunga, commandant de la ville adjoint, la police a reçu l’ordre d’empêcher tout accès dans l’église, « pour éviter le bain de sang de la part de adeptes qui ne veulent pas sentir les changements opérés à la tête de la communauté au niveau du Maniema ».

Le conflit qui oppose les dirigeants de cette communauté date d’il y a longtemps. L’ancien représentant de la région Nord-Est du Maniema a été permuté pour la communauté du territoire de Kailo. Il doit être remplacé par un nouveau venu de l’autre territoire.

Ce qui n’a pas été bien digéré par les fidèles de la paroisse Salem de Kindu, qui ont crié à la violation des textes. Et se sont soulevés pour contester cette nomination.

Une fois l’autorité provinciale alertée, elle a recommandé au maire de la ville de sursoir toute activité dominicale de ce jour à la grande église Salem de la 5ème Celpa de Kindu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner