Grands lacs : les parlementaires condamnent les violences pré-électorales au Burundi

Les participants au VIIè sommet extraordinairedes chefs d’Etat de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL) à Kampala (Jeudi 5 septembre 2013)

Les parlementaires des Grands lacs ont condamné les violences pré-électorales en République du Burundi. Dans un communiqué final publié jeudi 30 juillet à la clôture de la XIIe session ordinaire du comité exécutif du Forum des parlementaires de cette sous-région, les participants disent avoir noté avec regret qu’une partie de la classe politique et la société civile a jugé non crédibles les élections qui maintiennent aujourd’hui le président Nkurunziza au pouvoir. Les parlementaires des Grands lacs ont aussi reconnu que les élections au Burundi sont contestées par la communauté internationale.

La XIIe session de Kinshasa encourage le processus de médiation engagé par le président ougandais Yoweri Museveni dans la crise burundaise.

« Il y a la préoccupation qu’on a par rapport à la situation politique, surtout le nouveau cas de Burundi, en espérant que la médiation engagée par la communauté Est-africaine va porter ses fruits », a affirmé le secrétaire général du Forum parlementaire de la CIRGL, Prospère Higiro.

Le comité exécutif du Forum des parlementaires de la CIRGL compte aussi participer dans la résolution de cette crise burundaise.

« Nous avons aussi retenu que nous allons envoyer sur terrain au Burundi une mission d’évaluation de la situation sécuritaire et politique pour pouvoir faire des propositions », a ajouté la même source.

Pierre Nkurunziza a été réélu avec 69,41 % des voix pour un troisième mandat. Son poursuivant, l’opposant Agathon Rwasa (18,99 %) avait déjà dit que pour lui, le processus électoral n’était pas crédible et qu’il n’en reconnaîtrait pas les résultats même si on lui donnait la victoire. Il siège actuellement à l’Assemblée nationale au Burundi.

Ce scrutin présidentiel a été très critiqué par les observateurs étrangers, les Etats-Unis, l’Union européenne, la Belgique, mais aussi par la mission d’observation de la communauté des Etats d’Afrique de l’Est, l’une des rares missions indépendantes à avoir suivi le processus électoral, avec celle des Nations unies.​

Le communiqué final de cette session confirme la tenue de la prochaine rencontre de cette organisation sous régionale à Luanda en Angola du 1er au 3 décembre 2015.

Les participants ont également approuvé 17 avant-projets de résolutions dont une bonne partie porte sur les situations politiques, sécuritaires et humanitaires auxquels sont confrontés la RCA, la RDC, la République du Burundi et du Soudan du Sud.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (84)
RDC (76)
élection (67)
Elections (66)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (38)
Opposition (31)
ADF (29)
Vclub (26)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (22)
Mazembe (19)
Linafoot (19)