Kalemie : Martin Kobler dénonce la surpopulation carcérale

Martin Kobler, représentant spécial du secrétaire général de l’Onu pour la RDC le 28/08/2013 à Kinshasa, lors de la conférence de l’Onu. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

En visite dans la prison centrale de Kalemie, dans la province du Tanganyika, le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RDC, Martin Kobler, a insisté sur la nécessaire dignité du traitement carcéral en République Démocratique du Congo, et a dénoncé la surpopulation du centre carcéral.

« Le message est qu’il faut réduire la surpopulation dans les pénitentiaires, donner à manger [aux détenus], et les traiter comme des êtres humains », a notamment déclaré le Représentant spécial.

La prison de Kalemie a été conçue pour 250 prisonniers, mais en accueille aujourd’hui 600, dont 13 femmes. Si les infrastructures de la prison centrale ont été réhabilitées avec les financements de l’ex-province du Katanga, la prise en charge des prisonniers reste un problème.

« Chaque personne qui est l’acteur de faits contre la loi doit être puni, mais doit être traité avec respect, dans le respect du droit humain », a ajouté M. Kobler.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner