Articles de la catégorie « Actualité »

17/11/2005 - 17:15
Le manque de matériel professionnel et de motivation ainsi que le nombre réduit du personnel justifient les violations fréquentes du parc par les braconniers. L’espèce Okapi, unique au monde, est la plus visée dans ce pillage, précise le conservateur du parc de Maiko, station de Lubutu, à radiookapi.net
Actualité /
17/11/2005 - 11:44
C’est ce qui ressort d’un atelier organisé sur initiative du PNUD ce mercredi à Kinshasa. Au cours de cette rencontre, les partenaires de la RDC ont réfléchi sur les maux qui rongent plusieurs secteurs du pays en vue d’une éventuelle intervention, rapporte radiookapi.net
Actualité /
17/11/2005 - 11:38
La justice congolaise est malade de son fonctionnement. C’est ce que révèle un rapport publié par l’ONG Global Rights mercredi à Kinshasa. Selon ce rapport, la justice congolaise n’est pas en mesure de répondre aux demandes des victimes des exactions de la guerre. Toutefois, ce document fait des recommandations pour remédier à cette situation, indique radiookapi.net
Actualité /
16/11/2005 - 17:11
D’après le porte-parole de l’armée nationale congolaise en Ituri, les opérations menées aux environs du lac Albert ont occasionné la mort d’une quarantaine de miliciens. En revanche, elles ont fait 3 morts et 14 blessés dans les rangs des FARDC, rapporte radiookapi.net Le capitaine Olivier Mputu a indiqué par ailleurs que le ratissage continuait pour découvrir d’autres tués du côté des miliciens. Ces opérations, a-t-il poursuivi, ont été conduites simultanément dans les secteurs sud et sud-est, c’est-à-dire du côté du lac Albert et vers Semliki.
Actualité /
16/11/2005 - 17:07
La salubrité et la sécurité dans la capitale constituent le cheval de batail du nouveau locataire de l’Hôtel de ville de Kinshasa nommé mardi par le président Joseph Kabila. L’ingénieur Kimbembe Mazunga l’a dit ce mercredi matin dans une interview accordée a radiookapi.net
Actualité /
16/11/2005 - 11:48
Cette opération avait pour objectif de débarrasser la zone située au sud du Lac Albert de toute présence des miliciens, a confié le porte-parole militaire de la Monuc à radiookapi.net. Au cours de cette action militaire, le village de Semliki, bastion des miliciens, a été repris et un important poste de ces combattants détruit, a indiqué la même source.
Actualité /
16/11/2005 - 11:44
Tshianyama Batubenga est considéré comme un criminel opérant au polygone de la Société minière de Bakwanga (Miba). Il était réputé aussi pour la terreur qu’il semait parmi les creuseurs de diamant. Ce déserteur de l’armée nationale congolaise répond au cours d’un procès public à plusieurs chefs d’accusation dont le meurtre de son ami. radiookapi.net donne son portrait.
Actualité /
16/11/2005 - 11:39
Des nominations sont tombées ce mardi 15 novembre tard dans la nuit à Kinshasa. Elles concernent la territoriale et le cadastre minier. Dans ce remue-ménage, on note la nomination d’un nouveau gouverneur de la ville de Kinshasa, rapporte radiookapi.net A la faveur d’un changement intervenu à l’Hôtel de ville, Kimbembe Mazunga est nommé gouverneur de la ville de Kinshasa. Il remplace à ce poste Jean Kimbunda. Pascal Tabu Ley, artiste musicien bien connu, devient vice-gouverneur de la capitale.
Actualité /
16/11/2005 - 11:32
L’enquête en question a été réalisée de mars à mai 2005 dans les zones de santé de Basankusu, Inongo, Bunkeya, Kilwa et Lubutu par cette ONG belge. D’après cette étude, trois voire quatre personnes sur dix mille meurent par jour de suite de maladies infectieuses évitables telles que la malaria, les infections respiratoires, rapporte radiookapi.net Nawej Karl, chef de mission adjoint de MSF Belgique à Kinshasa estime qu’il y a encore des urgences en RDC malgré la fin de la guerre et la transition politique.
Actualité / MSF
15/11/2005 - 16:39
C’est le rapporteur général de la chambre basse du parlement qui a livré cette information à la presse ce mardi. L’interpellation du député Lisanga Bonganga concernait 9 membres du gouvernement. A l’issue de cet exercice, l’Assemblée nationale a fait une critique sévère de l’action gouvernementale. Il appartient désormais au président de la République d’en tirer toutes les conséquences, a dit le rapporteur général à radiookapi.net
Actualité /