Onatra : départ de l'ADG Ponson, les grévistes exigent un décret du premier ministre

Siège de l'Onatra à Kinshasa

Siège de l'Onatra à Kinshasa

Les travailleurs de l’Office national des transports, Onatra, conditionnent la reprise du travail par un décret de destitution de l’Administrateur directeur général de l’Office. Ils l’ont fait savoir lors d’un rassemblement ce jeudi devant le bâtiment administratif de l’entreprise à Kinshasa, rapporte radiookapi.net

Les grévistes accueillent, toutefois, avec joie la position du premier ministre, qui a pris acte du retrait par la firme Progosa du mandat de Pecune Ponson, en qualité d’ADG de l’Onatra. Son départ, faut-il le rappeler, était l’une des principales revendications des agents de cette société.

Selon le président de la délégation syndicale nationale de l’Onatra, André Agbayo, le bureau syndical attend se réunir avec la ministre du Portefeuille au courant de la journée afin d’obtenir, entre autres, un arrêté ministériel à ce sujet.«Notre réaction est une réaction de joie. Mais, nous attendons des mesures conservatoires qui seront coulées sous forme d’arrêté ministériel ou de décret. Puisque ce communiqué (par lequel le premier ministre prend acte du retrait de M. Ponson) n’a pas force de loi. Maintenant, nous attendons que le gouvernement, à travers la ministre du Portefeuille puisse prendre l’acte juridique instituant la nouvelle configuration de l’Onatra. C’est-à-dire démettre M. P. Ponson de fonctions d’ADG, suspendre M.Basawula de celles de DGA et proposer les intérimaires afin que tout recommence bien. Même aujourd’hui, si on nous donne l’arrêté ministériel, les travailleurs sont prêts à reprendre le travail à la minute même », a déclaré André Agbayo dans la matinée.
Et justement, des travaux en commission se sont déroulés jeudi après-midi à la primature avec les délégués de l’Onatra. Selon André Agbayo, le premier ministre a donné des instructions pour la rédaction d’un arrêté qui prend acte du retrait de l’ADG Ponson. Il a été demandé à la ministre du Portefeuille de prendre des mesures conservatoires nécessaires pour la gestion de l’entreprise. Apres publication de ce texte, la délégation tiendra une assemblée générale lundi avec les agents pour décider de la suite à donner à la grève.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner