Le groupe Hyper Psaromatis accusé de concurrence déloyale au Katanga

Lors d’un point de presse, jeudi à Kinshasa, trois ONG oeuvrant pour la transparence en RDC appellent le gouvernement congolais à initier un audit auprès du groupe Hyper Psaromatis, qu’elles accusent de concurrence déloyale au Katanga.

Il s’agit de:

  •  la Ligue contre la corruption et la fraude (Licof),
  • la Ligue congolaise contre la corruption (Licoco), 
  • et de la Nouvelle dynamique syndicale (Nds).

 Pour ces organisations, la récente fermeture de l’entreprise Stockage pétrolier du Katanga (SPK) par la justice a été influencée par le groupe Hyper Psaromatis, avec la complicité de certaines autorités nationales.

 Elles citent notamment Lumanu Sefu, ancien directeur de cabinet de Joseph Kabila et actuel ministre de l’Intérieur, qui encouragerait le monopole du groupe Psaromatis dans le stockage pétrolier au Katanga.

 Le président de la Ligue contre la fraude et la corruption précise:

 «Le monopole est là. Psaromatis veut être le seul maître du terrain. Ce n’est pas que dans les produits pétroliers. Il ne veut même pas qu’on puisse créer d’autres (NDLR: supermarchés).

 Il y a même des commerçants qui vont en Afrique du sud qui ont des facilités pour installer d’autres supermarchés, notamment à Lubumbashi, au Katanga. Mais Psaromatis ne veut pas et nous en avons les preuves.

 Le monopole, c’est briser, anéantir les gagne-petit. Nous le condamnons.»

A la question de savoir pourquoi ces ONG ont choisi de venir le dénonncer à Kinshasa, plutôt qu’à Lubumbashi, le président de la Licof a répondu:

 «Les autorités qui prennent des décisions pour casser cela se trouvent à Kinshasa. C’est pourquoi, nous venons sur leur terrain »

 Pas de réaction pour l’instant du groupe Hyper Psaro. Par le biais d’un de ses avocats, Anatole Mitonga, le Groupe dit ne pas être saisi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner