Tracasseries fiscales à Tshela: les commerçants décrètent une journée ville morte

Aucune activité commerciale n’a été constatée ce mardi à Tshela, une cité située  à 210 kilomètres à l’ouest de Matadi. Magasins, pharmacies, marchés et écoles sont restés fermés, selon plusieurs sources sur place. Cette journée ville morte a été décrétée par l’association des commerçants de Tshela (Acodet), en signe de protestation contre l’arrestation d’un de leurs collègues par le parquet.

Les membres de l’Acodet exigent la libération sans condition de leur collègue avant toute reprise d’activités.

Les autorités judiciaires accusent le commerçant incarcéré d’avoir corrompu un agent de la Direction générale des impôts de Tshela, a déclaré le président de l’Acodet.

Cette accusation est rejetée par l’Acodet. Les responsables de cette association affirment par contre que les agents de la Direction générale des impôts ont rançonné plusieurs opérateurs économiques. Ils  leur ont exigé  500 dollars américains pour être classé dans la catégorie de droit commun. Une cette catégorie qui bénéficie de certaines facilités fiscales.

Le président de l’Acodet, Nzuzi Nzuzi Kumbi, indique que plus d’une dizaine d’opérateurs économiques ont payé ce montant sans quittance.  C’est pourquoi l’Acodet  a décrété une journée ville morte.

Les conséquences commencent déjà à se faire sentir, selon plusieurs sources sur place. Faute de transports en commun, les malades sont contraints de marcher plus de 3 kilomètres pour se procurer des médicaments dans des contrées éloignées.

Joint par Radio Okapi, l’administrateur du territoire de Tshela Charles Ilowa Nkoyi a promis de s’exprimer à ce sujet après la réunion du conseil de sécurité qui se tient mardi à Tshela.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner