Kinshasa: la commission paritaire propose la suppression des toutes les taxes illégales

Le directeur générale de la Direction générale des douanes et accises(DGDA) a annoncé le lundi 13 septembre au cours d’un forum quelques résolutions de la commission tarifaire mise sur pied par le gouvernement pour étudier les plaintes de la Fédération des entreprises du Congo.

Selon l’une d’elles, la taxation des intrants et facteurs de production dans les secteurs de l’agriculture, pêche et élevage sera désormais de 5 % de droit de douane et 3 % de l’impôt  sur le chiffre d’affaire (ICA) au lieu de 15 et 10 % comme actuellement appliquée.

Pour le ciment gris, toute pénurie due  à l’insuffisance de la production locale impliquera un régime douanier applicable au ciment importé à 7 % de droit de douane et à 3% de l’ICA.

Pour le directeur générale de la DGDA, sa direction partage le même avis que la FEC qui a fait observer que la hausse de prix sur le marché est due  entre autre à la hauteur exagérée des taxes et redevances.

Ces taxes sont  perçues par certains organismes étatiques entrant dans la chaîne de dédouanement des marchandises.

La commission tarifaire a donc recommandé au gouvernement la suppression de toute taxe illégale perçue par les services et organismes publics non habilité à opérer aux frontières.

Le président de la FEC, qui avait adressé au gouvernement congolais un mémo au mois de juillet dernier,  n’a pas caché sa satisfaction.

Il a affirmé : « Pour la première fois, nous avons reçu des réponses claires. »

Mais pour certains experts,  toutes ces mesures ne pourront tenir que lorsque les agents des ces services de l’Etat seront mis dans les conditions convenables de travail.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner