Kinshasa: le prix du carburant revu à la hausse


Certaines stations services n'ont pas ouvert ce dimanche (archives).

Le prix de l’essence a été revu à la hausse depuis samedi soir dans les stations service de Kinshasa. Ce dimanche matin, certaines stations sont restées fermées, en attendant une communication officielle sur la nouvelle grille tarifaire.

Un litre d’essence est donc passé dans les stations service qui ont ouvert dimanche matin de 970 francs congolais à 1150. Le gasoil est lui passé à 1140 francs congolais.

Mais le comportement n’a pas été le même parmi les opérateurs pétroliers.

Parce que ce même dimanche, un autre groupe a commencé par vendre à l’ancien prix avant de fermer leur stations services.

Le troisième groupe est celui de ceux qui attendent une instruction officielle sur les nouveaux prix, et ont, en attendant, fermé carrément leurs pompes. .

Les automobilistes trouvés dans les stations services regrettent cette situation et estiment que cela aura des répercussions sur les prix d’autres produits de première nécessité.

La même situation a été constatée à Matadi, au Bas-Congo, où le prix du litre d’essence est passé de 850 à 1150 francs congolais.

Comme à Kinshasa, les chauffeurs taxis de la ville portuaire sont inquiets et craignent que le prix de la course ne soit revu à la hausse.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner