Maniema: la nouvelle locomotive de la SNCC réjouit les opérateurs économiques

Les operateurs économiques de la province du Maniema n’attendront plus de locomotive en provenance de la province du Katanga pour évacuer ou importer des marchandises. Ils bénéficient désormais d’une nouvelle locomotive que la Direction Régionale Fleuve-Rail de la SNCC /Kindu a mise à leur disposition.

Présentée officiellement aux autorités de la province, dont le ministre de la Fonction publique, Bonaventure Zakuani Saleh, le week-end dernier, cette machine neuve de marque chinoise a une capacité de 1822 chevaux.

Portant le numéro 6401, cette locomotive est venue de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Katanga, où elle a d’abord été réceptionnée par la Gécamines (Générale des carrières des mines).

Acquise sur fonds du gouvernement congolais, cette machine vient  compléter les deux autres déjà affectées dans cette région par la direction générale de la SNCC.

Le directeur régional Fleuve–Rail de la SNCC/Kindu, Kyumbe wa Yumba a indiqué que la mise en ligne de cette locomotive répond à la promesse du chef de l’Etat.

A l’occasion le ministre provincial de la Fonction publique, représentant du gouverneur, a affirmé avec optimisme qu’avec l’acquisition de cette locomotive, le Maniema va de nouveau jouer son rôle en  alimentant le Katanga.

«En son temps, le Maniema était le grenier du pays qui produisait beaucoup de denrées alimentaires et dont les lieux de consommation étaient Lubumbashi, Kalemie et autres villes de la région. A cause de l’irrégularité des trains, tous les opérateurs économiques se sont orientés vers Kinshasa et Goma par la voie aérienne. La nouvelle locomotiverassure les opérateurs économiques et nous pensons qu’ils vont devoir se réorienter davantage vers leurs terrains habituels: le Katanga, le Kasaï pour pouvoir acheminer les marchandises jusqu’aux lieux de consommation», a souligné Bonaventure Zakuani Saleh.

L’acquisition de cette locomotive n’a pas laissé indifférents les opérateurs économiques de la province.

«Avec cette acquisition, la population va se permettre d’améliorer leurs conditions de vie parce que quand nous utilisons la voie ferrée le prix de transports va baisser considérablement. Nos marchandises ne vont plus trainer à Kalemie ou en cours de route comme  dans le passé», a affirmé le commerçant, Christophe Kolombe Bilembo.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner