Katanga: la Gécamines déloge les creuseurs artisanaux de sa carrière de Lupoto

Une vue des installations de la Gécamine. Reuters/Ph. David Lewis

La Générale des carrières et des mines (Gécamines) a délogé, ce week-end, des centaines de creuseurs artisanaux de sa carrière de Lupoto, en territoire de Kipushi, à près de 25 km de Lubumbashi (Katanga). L’intersyndical de la Gécamines qui a livré cette information indique que cette opération s’est déroulée sans casse, seuls les campements des creuseurs ont été détruits.

Il a indiqué que les creuseurs ont été sensibilisés pendant quelques jours avant d’être déguerpis de ce site minier.

L’administrateur délégué de la Gécamines,  Hamed Kalej, a expliqué que son entreprise a délogé ces creuseurs artisanaux pour récupérer ce site et relancer sa production.

Il a indiqué cette stratégie fait partie du plan stratégique de développement de la Gécamines qui vise reprendre le programme de recherche et d’exploration sur tous ses périmètres miniers.

«La Gécamines est désormais une entreprise commerciale qui vise rentabiliser ses intérêts en mettant au profit tous ses actifs. Elle a identifié les principaux gisements sur lesquels elle va effectuer cette exploration. Certains de ces gisements étaient squattés par des creuseurs artisanaux et elle commence à les délocaliser», a expliqué Hamed Kalej.

Au mois de juin dernier, la Gécamines avait également délogé une centaine de creuseurs artisanaux de sa carrière de Kafundwa, en territoire de Kambove, à 150 km de Lubumbashi (Katanga).

Ces creuseurs s’étaient résolus de partir de leur campement, construit à 2 km de la carrière, sans faire de casses et la Gécamines y avait mis du feu. L’entreprise y avait placé une usine de concentrateurs pour la relance de ses activités minières et elle avait indemnisés chaque creuseur selon  le coût de son investissement.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner