La RDC gagne 2 places sur le classement Doing Business 2014

Une vue du marché Mzee Kabila à Lubumbashi (RDC). Ph. Radio Okapi

La RDC occupe la 183e place sur 189 pays dans le classement Doing Business 2014. Dans le précédent rapport, elle occupait la 181e place sur 185 pays. Etabli chaque année par une filiale du groupe de la Banque mondiale, ce classement répertorie les pays suivant la facilité d’y faire les affaires. Comme lors du précédent rapport, l’Ile Maurice (20) est le pays de l’Afrique Subsaharienne le mieux classé. Il est suivi du Rwanda (32) et de l’Afrique du Sud (41).

Le classement Doing Business évalue les réglementations ayant une incidence sur 11 étapes de la vie d’une entreprise: création d’entreprise, obtention de permis de construire, raccordement à l’électricité, transfert de propriété, obtention de prêts, protection des investisseurs, paiement des taxes et impôts, commerce transfrontalier, exécution des contrats, règlement de l’insolvabilité et embauche des travailleurs. Les données d’embauche des travailleurs ne figurent pas dans le classement de cette année sur la facilité de faire des affaires.

Le comité congolais de pilotage pour l’amélioration du climat des affaires indique que la RDC a initié une dizaine de reformes qui aurait impacté sur certains indicateurs de la Banque Mondiale. Il s’agit notamment de l’adhésion à l’Ohada, la mise en place de la TVA et la mise en place du guichet unique de création d’entreprise. Mais malgré ses efforts sur ce dernier point, la RDC a tout de même perdu 34 points sur l’indicateur création d’entreprise, selon les données du classement Doing Business 2014.

Le comité de pilotage pour l’amélioration du climat des affaires explique ce recul par l’absence des données  récoltées grâce au guichet unique de création d’entreprise. Ce guichet unique a été inauguré après le passage des enquêteurs de la Banque mondiale.

Cependant, la RDC a gagné 18 rangs pour l’indicateur « obtention de crédit » et 9 pour la « protection des investisseurs ».

Après la publication du rapport 2013 sur lequel la RDC reculait d’une place, le ministre congolais du Plan, Célestin Vunabandi, avait déclaré que ce rapport n’avait pas tenu compte de nombreuses reformes entreprises par le gouvernement pour améliorer le climat des affaires.

Il avait promis que la RDC allait remonter au classement 2014 grâce aux reformes entreprises par le gouvernement.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (48)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)