Likasi: Concorde Mining licencie près de la moitié de ses employés

Des camions chargés des minerais bloqués sur la route de Kolwezi dans la province du Katanga/RDC, 11/03/2011.

Plus de cent dix travailleurs sur les deux cent quarante que compte l’entreprise  minière   Concorde Mining de Likasi sont en rupture du contrat de travail depuis deux jours. La direction du personnel explique que ce licenciement est lié aux difficultés financières de   l’entreprise occasionnées par des problèmes de fourniture en énergie électrique.

Une source de la direction du personnel de Concorde Mining indique que l’entreprise n’est pas en mesure d’assurer les charges sociales de tous ses employés. A en croire la même source, l’usine n’est plus  approvisionnée en  matières première suite à ses difficultés financières.

Mais les employés rejettent ces explications, évoquant des « prétextes ».

Ils déplorent également la procédure utilisée par leur employeur pour les empêcher  d’accéder à l’entreprise. Les travailleurs exigent le paiement de  leur décompte final dans les prochaines 48 heures.

Pour sa part, l’inspecteur du travail, Paulin Tshimanda lunga, affirme que Concorde Mining l’a saisi officiellement. Un rapport aurait même été transmis au gouvernement  provincial.

L’inspecteur du travail propose une  séparation à l’amiable et des indemnités de sortie d’un mois et demi de  salaire ajouté au décompte final des employés licenciés. La même source soutient que cette procédure devrait être appliquée dans trois jours.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner