Sud-Kivu: 12 000 enfants ratent l’école suite à l’insécurité

Plus de 12 000 enfants, sur plus d’un million que compte le Sud-Kivu, n’ont pas repris le chemin de l’école suite à l’insécurité, notamment dans les territoires de Shabunda et Fizi, selon le ministère provincial de l’Enseignement primaire secondaire et professionnel (EPSP). Le sujet a été débattu jeudi 25 septembre à Bukavu par les humanitaires lors d’un café de presse tenu au bureau d’Ocha en collaboration avec le ministère provincial de l’EPSP.

«L’évaluation rapide [de la situation de l’éducation] été faite. Mais, le problème est qu’on n’a pas pu la finir, vu que les zones ne sont pas accessibles en ce moment», explique Emmanuel Chibangu, coordonnateur du Cluster education au Sud-Kivu.

Les territoires de Shabunda et Fizi sont confrontés à l’insécurité récurrente entretenue par des milices locales et les FDLR.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner