Suppression des taxes, l’OCC perd 40% de ses recettes

L’Office congolais de contrôle (OCC) perd depuis le mois de juillet 40% de ses recettes, selon l’intersyndicale de cette entreprise.

Et pour cause : la mise en application du décret du Premier ministre Adolphe Muzito supprimant la perception de certains  frais par l’OCC,  en contrepartie de ses prestations.

Il s’agit des frais de contrôle sur les produits alimentaires et des frais du thally qui est  le dénombrement des quantités des marchandises importées  afin d’y  prélever des échantillons pour les analyses de laboratoire et également pour la récolte des statistiques dans le domaine du commerce pour le compte de la banque centrale.

L’intersyndicale de l’OCC craint que l’entreprise ne puisse réduire de 40% ses effectifs. Un autre risque, c’est sur la population qui est du coup exposé à plusieurs risques faute de contrôle de la qualité des produits alimentaires.

  • Comment analyser cette situation et que faire pour y remédier ?

Invités:

  • François Nzekuye, Cadre du Pprd et Conseiller principal du secrétaire général de la majorité présidentielle.
  • Michel Nsomue, Analyste économique et directeur général de la fédération nationale des petites et moyennes entreprises du Congo (Fenapec).
  • Fidèle Kiyangi, Président de l’Intersyndicale de l’Office congolais de contrôle (Occ).

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

N’oubliez pas de joindre  à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner