Evaluation de l’accord de Sun City 10 ans après sa signature

Dix ans après la signature de l’accord de Sun City, beaucoup de recommandations n’ont pas été exécutées malgré la tenue des élections en RDC. La réconciliation nationale a été un raté et beaucoup d’antivaleurs gangrènent la gestion de l’Etat, ont constaté plusieurs participants aux trois journées de réflexion organisées du 11 au 13 avril 2013 au centre Caritas Congo par le Projet de renforcement des capacités des organisations de la société civile dans la prévention et la gestion des conflits en Afrique Centrale (Pregesco). Les participants à ces assises ont réfléchi sur le niveau d’exécution de l’accord de Sun City signé le 12 décembre 2002 en Afrique du Sud.Cet accord a été signé entre le gouvernement congolais, le Rassemblement congolais pour la démocratie/Mouvement de libération (RCD/ML), le Rassemblement congolais pour la démocratie/National (RCD/N), les Maï-Maï, l’opposition politique et la société civile.

Il a permis la mise en place d’une transition politique et la fin de la guerre, instituant un gouvernement dirigé par un président et quatre vice-présidents.
Cette transition avait notamment pour objectif la réunification, la pacification, la reconstruction du Pays, la restauration de l’intégrité territoriale, et le rétablissement de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national. Elle a abouti à l’organisation des élections présidentielle et législatives de 2006.
Les participants aux journées de réflexion ont notamment recommandé de mettre en place « un cadre permanent et non formel de dialogue inclusif entre les Congolais et de créer une commission vérité et réconciliation ».

  • Quelle évaluation faites-vous de l’application de l’accord de Sun City ?

Invités:

  • Georges Thionza Mata, coordonnateur  Régionale du Pregesco et analyste des politiques économiques.
  • Kabeya Tshikuku, membre de l’opposition, cadre de la direction politique du Cdps,
  • Théophile Bemba, député national et cadre du Pprd

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected]. Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778. N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin. Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

Vous pouvez écouter l’émission:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (74)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (33)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)