Journal Lingala

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

L’hôpital général de Kinshasa ne dispose que de deux couveuses. Pour y remédier le service de la pédiatrie a introduit la « méthode kangourou » Il s’agit pour la nouvelle mère de tenir entre ses seins le bébé prématuré. Objectif : lui communiquer la chaleur humaine qu’il faut, jusqu’à ce qu’il atteigne le poids de 1,800 kg. Selon Dr MUYILA, la « méthode kangourou » a donné des meilleurs résultats par rapport aux couveuses ; le taux de mortalité des bébés prématuré a sensiblement baissé.

Près de 320 écoliers de l’école Mombene dans le village Mbenzale étudient dans des conditions précaires : ils n’ont pas de bancs, les toitures sont en chaume, le directeur d’école sous un manguier. Quand il pleut, les cours s’arrêtent. Les enseignants ne sont pas payés depuis plusieurs années.

La crise ivoirienne provoque la hausse du cours du cacao sur le marché mondial. Il eut un temps où la RDC produisait du cacao. Constat amer aujourd’hui, près de 10 milles hectares de plantations sont abandonnées. A la base : l’incapacité des acquéreurs de l’après zaïrianisation à poursuivre les productions.

Environ 150 mille réfugiés congolais vivent en Tanzanie. La plupart d’entre eux souhaiteraient rentrer au pays. Leur rapatriement a été évoqué la semaine dernière à Kigoma entre des officiels congolais, burundais et tanzaniens. Un accord tripartite entre le HCR, la Tanzanie et la RDC devrait être signé incessamment pour accélérer le processus de rapatriement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner