Le ministre de l’économie annonce une baisse prochaine des prix sur le marché

La chikwangue ou Kwanga (pain de manioc roui et moulé dans des feuilles puis cuit à l'eau), sur un étalage dans un marché municipal de Kinshasa. Ph. Myriam Asmani/Monusco, 2006.La chikwangue ou Kwanga (pain de manioc roui et moulé dans des feuilles puis cuit à l’eau), sur un étalage dans un marché municipal de Kinshasa. Ph. Myriam Asmani/Monusco, 2006.

La chikwangue ou Kwanga (pain de manioc roui et moulé dans des feuilles puis cuit à l'eau), sur un étalage dans un marché municipal de Kinshasa. Ph. Myriam Asmani/Monusco, 2006.

La capitale congolaise connaît actuellement un dépassement des importations des vivres par rapport à la demande et les prix qui s’étaient emballés sur le marché depuis quelques semaines devraient logiquement baisser.

Cinq points de vente ont été créés pour permettre aux Kinois de s’approvisionner.
L’Hôtel de ville est impliqué dans cette opération.
C’est ce qu’explique le ministre congolais de l’économie, Jean-Marie Bulambo, dans cette entrevue avec Jocelyne Musau.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner