Pourquoi la compilation des législatives reprend avant l’arrivée des experts: Ngoy Mulunda explique

Pasteur Ngoy Mulunda, président de la Ceni, lors d’une rencontre avec des membres de l’opposition Congolaise le 19/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoPasteur Ngoy Mulunda, président de la Ceni, lors d’une rencontre avec des membres de l’opposition Congolaise le 19/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Pasteur Ngoy Mulunda, président de la Ceni, lors d’une rencontre avec des membres de l’opposition Congolaise le 19/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a repris mercredi 28 décembre les opérations de compilation des résultats des  législatives avant l’arrivée des experts américains et britanniques qui doivent assister l’assister dans cette tâche.

Pour le président de la Ceni, Daniel Ngoy Mulunda, cette reprise n’était pas nécessairement conditionnée par la présence de ces experts, même si la mesure suspendant ces opérations était prise dans le but d’attendre leur arrivée.

Daniel Ngoy Mulunda répond aux questions de Michel Kifinda Ngoy.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner