L’Ouganda a fermé sa frontière sur demande de la RDC, selon Lambert Mende

Lambert Mende Omalanga, Ministre congolais de la Communication et des médias, lors d’une interview à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende Omalanga, est l’invité de Radio Okapi ce jeudi matin. La veille, l’Ouganda avait annoncé la fermeture de sa principale frontière avec la RDC à Bunagana. Pour Lambert Mende, cette fermeture répond à une demande que le chef de l’Etat congolais avait adressée à son homologue ougandais Yoweri Museveni.

« C’est à la demande du gouvernement congolais que Kampala a fermé la frontière de Bunagana. Le président Kabila a envoyé une délégation composée d’importants membres du gouvernement congolais pour présenter cette requête au président Museveni. Ce dernier a répondu positivement, c’est une bonne chose », indique le porte-parole du gouvernement congolais.

Lambert Mende assure que les seuls qui aient à souffrir véritablement de la fermeture de cette frontière sont les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), expliquant que ces rebelles percevaient des taxes à Bunagana pour s’approvisionner.

« Nous pensons que le M23 est privé d’importants revenus. Et il faut savoir que nous sommes face à une guerre de prédation où des gens font la guerre pour piller notamment les revenus des douanes », précise-t-il.

D’après des sources de la Direction générale des douanes et accises (DGDA), le poste frontière de Bunagana réalise entre 500 et 700 mille dollars américains des recettes douanières mensuelles.

Lambert Mende est interrogé par Innocent Olenga.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner