Provinciales: «La plus grosse contrainte est financière», souligne José Makila

Jose Makila lors de la sortie officielle de son parti, l’Alliance des Travaillistes pour le Développement (ATD), ce 13/04/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les partis et regroupements de l’opposition conditionnent leurs participations aux élections provinciales dont le dépôt des candidatures a débuté depuis une semaine. Invité de Radio Okapi ce matin, le président de l’Alliance des travailleurs congolais (ATD), José Makila Sumanda explique les raisons qui poussent l’opposition à conditionner son implication aux élections provinciales.

«La Ceni en sortant son calendrier a parlé de 23 contraintes en ce qui concerne les élections municipales, locales et provinciales ainsi que urbaines. Vous comprenez que la Ceni n’a pas encore absorbé ses 23 contraintes mais elle nous dit qu’elle est prête. C’est une contradiction !», a indiqué le président de l’ATD.
José Makila répond aux questions de Jeef Ngoy.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (85)
RDC (73)
Elections (65)
élection (63)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)