Indemnisation des victimes de la zaïrianisation


Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communication et des médias

Le président Mobutu a initié dans les années 70 un mouvement politique appelé zaïrianisation. Cette politique a consisté à attribuer aux Zaïrois des biens commerciaux et des propriétés foncières qui appartenaient à des opérateurs économiques étrangers. Trente-six ans après,

le gouvernement congolais a décidé d’indemniser les victimes de cette politique. C’est le ministre Lambert Mende, porte –parole du gouvernement congolais qui  l’a annoncé au cours d’un point de presse à Kinshasa. Cette décision est mue par le souci du gouvernement de corriger les erreurs du passé au nom de la continuité de l’Etat, a expliqué le ministre Mende. Pour réparer les préjudices causés, le coût global est évalué à 800 millions de dollars. Mais dans un premier temps, un acompte de 5 millions de dollars leur sera accordé, a précisé le ministre Mende.

  • Que pensez-vous de cette décision du gouvernement congolais?

Invité : Lambert Mende,  Porte parole du Gouvernement congolais et, Ministre de la Communication et des médias.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner