Comment abolir les formes modernes d’esclavage ?

L’humanité a commémoré, jeudi 2 décembre, la Journée mondiale pour l’abolition de l’esclavage. A l’occasion, le Secrétaire général de l’ONU a exhorté tous les États à ratifier et appliquer les instruments juridiques pertinents et à coopérer pleinement avec le rapporteur spécial sur les formes contemporaines d’esclavage.

En RDC, les formes contemporaines d’esclavage, selon l’historien Kambayi Bwatshia, sont notamment la servitude pour dettes, le travail forcé, la traite de femmes et d’enfants, l’esclavage domestique et la prostitution forcée, y compris d’enfants, d’esclavage sexuel, mariage forcé et vente d’épouses.
Dans un rapport rendu public il y a presqu’une année par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, on estime à environ 27 millions le nombre de personnes en situation d’esclavage, sous une forme ou une autre.

  • Que proposez-vous pour lutter contre ces formes d’esclavage?

Invité: Professeur Kambayi Buatshia

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner